L'actualité immobilière de l'agence Immobileir Setois
29 août

Faites confiance au marché immobilier pour la vente de votre maison à Sète !

AdobeStock_104656447

Bonne nouvelle si vous avez une maison à vendre à Sète ! Depuis la mi-mai, les acheteurs sont de nouveau présents sur le marché immobilier. Un retour qui n’est pas sans rapport avec le niveau des taux très attractifs…

Les professionnels du crédit ont d’ailleurs constaté une vraie reprise de la demande de prêts en juin, de retour à son niveau de juin 2017, mais avec deux fois moins de renégociations de prêts, confirmant ainsi la reprise des transactions immobilières et l’appétence des Français pour la pierre, toujours considérée comme une valeur refuge. Si vous avez une maison à vendre à Sète, c’est donc le moment.

En août, les banques ont globalement laissé leurs taux stables. Toutefois, dans un contexte de retour de la demande de crédit et de redynamisation du marché immobilier, les banques accordent de fortes réductions de taux aux meilleurs profils, ou aux jeunes, avec un retour à des taux proches des plus bas niveaux historiques de l’année 2016 !
Ainsi il est aujourd’hui possible d’emprunter à moins de 1 % sur 15 ans, des taux réels négatifs au regard de l’inflation à 2,1 % ! Si vous avez une maison à vendre à Sète, vous avez toutes les chances qu’un acheteur se lance et qu’il obtienne son prêt !

« Dans un contexte de retour des acheteurs depuis la mi-mai, les banques se livrent une forte concurrence pour capter les meilleurs profils et les jeunes, en leur proposant des taux très attractifs ! analyse Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer. Elles sont plusieurs à avoir lancé ces derniers jours des opérations spéciales valables tout l’été avec des taux « cassés »… On voit ainsi à nouveau des crédits accordés à moins de 1 % sur 15 ans et moins de 1,3 % sur 20 ans ! Le marché est actuellement clairement en phase de reprise, boosté par les taux proches des plus bas niveaux historiques de fin 2016… »

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée